Le puits filtrant

Le puits filtrant
22 février 2013 Alain

C’est en effectuant des travaux sur « la place des droits de l’homme et de l’enfant », près du feu rouge de Saint-Girons que les employés communaux ont découvert le puits filtrant dont la photo figure dans la salle du conseil municipal.

Au milieu du 19ème siècle, des rapports sont rédigés pour soutenir des projets de loi et de décrets relatifs à l’assainissement et à la mise en culture des Landes.

L’ingénieur Henri CROUZET, inventeur des puits filtrants propose alors d’en construire 500.  Le premier d’entre eux fut construit à Saint-Girons et durera jusqu’en 1954.

C’est donc « le nôtre » qui est un véritable vestige archéologique et qui mérite d’être mis en évidence, à la vue des passants car il fait partie de la mémoire du village.

Des travaux de mise à jour sont donc effectués en février par les services techniques municipaux avec l’aide efficace et pertinente de deux membres de l’association « Mémoire en Marensin ».

Une réflexion est en cours pour préserver au mieux le site tout en le rendant visible.