Un monument historique à Vielle St Girons ?

Un monument historique à Vielle St Girons ?
2 novembre 2009 Alain

Dans le bourg de St Girons, au cœur du lotissement « Les Chênes », se dresse une colonne de pierres qui a su garder son mystère et qui reste inconnue d’une majorité d’habitants du Marensin. Or cette colonne représente à ce jour le monument le plus ancien de cette région, si riche en sites naturels, mais si pauvre en vestiges du passé, la pierre étant un objet de luxe dans une contrée où règnent les sables. Elevée certainement au XI ème siècle, elle est une des quatre bornes qui délimitaient un espace sacré, appelé sauveté ou sauvetat.

La sauveté est un lieu d’asile, un refuge sous le contrôle d’une abbaye, d’un monastère ou d’un prieuré. Dans notre région, il semblerait que les sauvetés aient eu un double rôle en y ajoutant celui d’étapes sur les chemins de St Jacques de Compostelle fréquentés en grand nombre par les pèlerins du XI et XIIème siècle.

A l’origine, la colonne de sauveté devait avoir une hauteur d’environ 6m; son apparence actuelle ne correspond pas à son aspect premier. En effet, des dessins de fin 19ème et début 20èeme siècle montrent une colonne aux pierres apparentes qui dévoilent sa silhouette et sa composition. Elle a sans doute été restaurée (1913 ? ) et recouverte d’un enduit.

Un dossier sera déposé par la Mairie de VIELLE ST GIRONS auprès de la Commission Régionale de Protection des Sites afin d’obtenir un classement de cette colonne en Monument Historique.

D’autre part, très prochainement une signalétique particulière ainsi qu’une plaque explicative seront installées